lundi 11 avril 2011

*Concert d’aide pour le Japon à l’UNESCO*

Plus de 100 musiciens de toute l’Europe vont participer à un concert d’aide au Japon qui se tiendra à l’UNESCO le 10 avril. Le chef d’orchestre Kanako Abe dirigera l’ensemble qui interprètera le Requiem pour orchestre à cordes de Toru Takemitsu et la neuvième symphonie d’Antonin Dvorak. Pour sa part, la jeune pianiste Mami Hagiwara jouera le Concerto pour piano de Maurice Ravel qui lui a valu l’an dernier le Premier Prix de piano du Concours de Genève.Plus de 12 000 personnes ont été tuées et 17 000 sont encore portées disparues après le séisme, suivi d’un tsunami, qui a frappé le Nord-Est du Japon il y a un mois. Des centaines de milliers d’élèves déplacés à la suite de la catastrophe ne vont plus en classe.

« Cette crise, le Japon ne doit l’affronter seul », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. « C’est une responsabilité partagée. Nous avons tous été touchés par les images de cette catastrophe et nous travaillerons ensemble à la reconstruction de la région touchée ».

Le concert est gratuit mais il sera possible de faire des dons. Ils iront dans leur intégralité aux 7008 écoles détruites ou endommagées par le séisme et le tsunami. La récolte des fonds est organisée par la Fédération des associations UNESCO du Japon (NFUAJ) qui a été fondée en 1948 et qui regroupe quelques 300 clubs et associations.

Le concert, qui se tient sous le patronage de l’Ambassade du Japon en France et de la Délégation du Japon auprès de l'UNESCO, réunira des musiciens réputés, dont beaucoup de membres du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il est co-organisé par l’Association internationale du personnel de l’UNESCO (AIPU), le Comité du concert pour les victimes du séisme au Japon (CSJP), en partenariat avec JAPONAIDE et le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMD). Il bénéficie notamment du soutien de la Société de perception et de distribution des droits des artistes-interprètes de la musique et de la danse (SPEDIDAM).

08.04.2011
UNESCO

Bien à vous,
Morgane BRAVO

Aucun commentaire:

Publier un commentaire