mardi 27 janvier 2009

*Lecture continue : Prix-Forfait de touristes à l'île de Las Palmas de Gran Canaria*




***LECTURE CONTINUE***

*Miercoles 4 febrero
Lectura continuada
Paquete turistico a las Isla de Las Palmas de Gran Canaria
Islas Canarias.

Especificacion, en el certificado que se entrega :
"A los 3 alumnos mejores lectores en el evento"
Concediddos por el Patronato de Turismo
del Cabildo de Gran Canaria.

*Mercredi 4 février
Lecture continue
Forfait de touristes à l'île de Las Palmas de Gran Canaria
Îles Canaries.

Spécification dans le certificat qui est délivré :
"Aux 3 étudiants les mieux lecteurs lors de l'événement"
Offert par l'Office de Tourisme
Cabildo de Gran Canaria.

*** Agradecimiento a los Profesores , Haouachi Pinget, Benjamin Garcia, Sergio Garcia,
por su excelente labor pedagogica de motivar a sus alumnos a la lectura.

Remerciements aux enseignants, Haouachi Pinget, Benjamin Garcia, Sergio
Garcia, pour leur excellent travail pédagogique qui motive leurs élèves à la lecture.***



*Las Palmas de Gran Canaria est une municipalité et la capitale de la province de Las Palmas, et des îles Canaries (Espagne). Elle se situe dans le nord-est de l'île de Gran Canaria et est la plus grande ville de l'archipel (elle s'étend sur près de 10 km entre le ravin de Guiniguada au sud et la presqu'île d'Isleta au nord).

La cité, également connue pour son célèbre carnaval qui se prolonge pendant des semaines au mois de février, est le centre administratif et économique de l'île.*(source wikipédia)



Vue générale


Cathédrale des îles Canaries


BENITO PEREZ GALDOS

***En France, si le nom de Galdós nous parle, c’est au cinéma qu’on le doit, à Buñuel, qui offrit à Catherine Deneuve un de ses plus beaux rôles, Tristana. Pourtant la gloire de l’écrivain n’a jamais cessé de resplendir outre-Pyrénées.

Marqué par le roman balzacien, il compose 32 romans d’inspiration réaliste ou historique, où il dénonce le fanatisme, l’intolérance, l’hypocrisie de la bourgeoisie madrilène. Parallèlement, Galdós entreprend un grand œuvre qui entrelace fiction et histoire, soit 46 romans (Episodios nacionales) qui couvrent l'histoire de l'Espagne depuis Trafalgar jusqu'à la Restauration, dans un style goyesque fait de feu et de sang. Observateur acharné des prismes féminins, Galdós en casse les stéréotypes et les soumet au tamis de la psychologie expérimentale et de la science contemporaine. Il s’appuie sur une interprétation nietzschéenne de la modernité et met en relief la crise de l’individu avec le monde qui l’entoure.
Élu aux Cortes, il profite de ce formidable observatoire pour étudier de près la vie politique dont il décèle tous les vices. Ses succès dans les rangs progressistes et le veto du roi l’empêchent d’obtenir le Prix Nobel.
Galdós entre à la Real Academia Española, suprême consécration littéraire et officielle.

Source : Emission de France Culture (Radio France)
du jeudi 9 août 2007
Benito Pérez Galdós (1843-1920)
par François Caunac
Réalisation: Olivier Guérin

***Bibliographie complémentaire***

œuvres de Pérez Galdós traduites en langue française (mais souvent épuisées) :

Tristana, trad. Suzanne Raphaël, éd. Sadi Lakhdari, Paris, Aubier-Flammarion, « Bilingue », 1970 / Flammarion, « GF. Bilingue », 1992.

Fortunata et Jacinta : histoire de deux femmes mariées : roman, trad. Robert Marrast, prés. Monique Morazé, Paris, Scandéditions-Temps actuels, 1980, 3 vol. [épuisé]

Nazarin, éd. Monique Morazé, trad. Antoinette de Montmollin, préf. Georges Haldas, Paris, Scandéditions-Temps actuels, « Domaine espagnol », 1976 [épuisé].

La passion Torquemada, vol. 1, Tourments, trad. Caroline Pascal, Paris, Desjonquères, « Littérature espagnole », 1995 [les deux premières parties de la tétralogie].

La passion Torquemada, vol. 2, Purgatoire, trad. Caroline Pascal, Paris, Desjonquères, « Littérature espagnole », 1995.

La passion Torquemada, vol. 3, Torquemada et saint Pierre, trad. Liliane Hasson, Paris, Desjonquères, « Littérature espagnole », 1996.

Misericordia, trad. Emma H. Clouard, préf. Alvaro Mutis, Paris, J. Losfeld, 1995.

La fontaine d'or, trad. Bernard Lesfargues, prés. Monique Morazé, Lausanne, Rencontre / Paris, Scandéditions-Temps actuels, 1975 [épuisé].

Juan Martin el Empecinado ; Les cent mille fils de Saint Louis, trad. Maurice Lacoste, prés. Monique Morazé, Paris, Scandéditions-Temps actuels, 1975 [épuisé]

L'Ami Manso, Benito Pérez Galdos, trad. et préf. Pierre Guénoun, prés. Monique Morazé, Paris, Scandéditions-Temps actuels, 1975 [épuisé].
Trafalgar ; La cour de Charles IV, trad. Monique Morazé, Bernard Sesé, prés. Monique Morazé, Paris, Scandéditions-Temps actuels, 1975 [épuisé].

Madame Bringas, trad. et préf. Pierre Guénoun, prés. Monique Morazé, Paris, Scandéditions-Temps actuels, 1975 [épuisé].

Miau, trad. Juan Marey, préf. Manuel Tunon de Lara, Paris, Scandéditions-Temps actuels, « Domaine espagnol », 1968 [épuisé].

Miséricorde : roman, trad. et préf. par Pierre Guenoun, Paris, Scandéditions-Temps actuels, « Domaine espagnol », 1964 [épuisé].

les premières traductions (en bibliothèque, car depuis longtemps épuisées) :
Misericordia, trad. Emma H. Clouard, introd. de Jean Babelon, Paris, Club bibliophile de France, « La comédie universelle », 1956 [épuisé].
Miséricorde, roman traduit de l'espagnol [par Maurice Bixio], préf. Morel-Fatio, Paris, Hachette, 1900 [épuisé].
Doña Perfecta : roman, trad. Robert Marrast, introd. Maria Perez Galdos, pref. Max Aub, Paris, Scandéditions-Temps actuels, « Domaine espagnol », 1963 [épuisé].
L'escadre héroïque, trad. Francis de Miomandre, introd. Jean Babelon, Paris, Club bibliophile de France, « La comédie universelle », 1952 [épuisé].
Marianela : édition classique, annotée par M. Henry Fitte, Toulouse, E. Privat, « Classiques espagnol », 1949 [épuisé].
Marianela : pièce en trois actes, tirée du roman du même titre de Galdós, trad. Ricardo Aznar Casanova et Marie-Thérèse Novillée, Bruxelles, Éd. Meddens & Co, 1942.
Marianela, nouvelle, trad. de l'espagnol avec l'autorisation de l'auteur par A. Germond de Lavigne, Paris, Hachette, 1884 [épuisé].
L'ami Manso : roman, trad. avec l'autorisation de l'auteur par Julien Lugol, Paris, Hachette, 1888 [épuisé].
Doña Perfecta, trad. Julien Lugol, préf. Albert Savine, Paris, É. Giraud, « Romans étrangers modernes », 1885 [épuisé].

une édition pédagogique :

PÉREZ GALDOS, Benito, Tristana, Paris, Bordas, « Easy readers », 1976 [épuisé].

essais et études :

LAKHDARI, Sadi, Angel Guerra, de Benito Pérez Galdos : une étude psychanalytique, Paris, L’Harmattan, « Psychanalyse et civilisations », 1996 [reprise de la thèse de doctorat ès lettres, soutenue à Paris- IV en 1982].

ROBIN, Claire Nicolle, Le Naturalisme dans La Desheredada de Pérez Galdos, Paris, Belles lettres, « Annales littéraires de l'Université de Besançon », 1976 [épuisé].

HALDAS, Georges, Trois écrivains de la relation fondamentale : Perez-Galdos, Giovanni Verga, C.F. Ramuz, Lausanne, l’Âge d’homme, « Contemporains », 1978 [épuisé].

RICARD, Robert, Galdós et ses romans, Paris, Centre de Recherches de L'Institut d'études hispaniques, « Collection études hispaniques: série littérature », 1969, 2e éd. augm. [articles extraits du Bulletin hispanique, de Langues néolatines, et de Les Lettres romanes, 1958-1960] - [épuisé].

RICARD, Robert , Aspects de Galdós, Paris, Presses Universitaires de France, « Publications de la Faculté des lettres et sciences humaines de Paris. Série Études et méthodes », 1963 [épuisé].

RICARD, Robert , Évolution spirituelle de Pérez Galdós, Paris, Centre de documentation universitaire, Université de Paris. Institut des hautes études de l'Amérique latine, 1959.

compléments :

PETIT, Marie-Claire, Les Personnages féminins dans les romans de Benito Pérez Galdós, Paris, Belles lettres, « Bibliothèque de la Faculté des lettres de Lyon », 1972 [thèse de doctorat ès lettres, Université de Lyon 2, 1972].

PETIT, Marie-Claire, Galdós et « la Fontana de oro » : genèse de l'œuvre d'un romancier; suivi de : Les sources balzaciennes de Fortunata y Jacinta, Paris, Ediciones hispano-americanas, 1972 [épuisé].

PIECZARA, Stefan, Benito Pérez Galdós et l'Espagne de son temps (1868-1898), Poznan, Universytet IM. Adama Mickiewicza W Poznaniu, Seria Filologia Romanska, 1971 [reprise d’une thèse de doctorat soutenue devant l’Université de Bordeaux, en 1962] - [épuisé].

thèses de doctorat :
PÉREZ DÉGANO, Gabriel, Rhétorique et idéologie dans le théâtre de Pérez Galdós, thèse de doctorat, Études ibériques et ibéro-américaines, Université de Bordeaux 3, 2000.
RAT-CADARS, Marie-Cécile, Entre devoirs sacrés et empire des sens : les femmes dans les romans du Réel des Goncourt, d'Émile Zola, de Pérez Galdos, et de Clarin, thèse doctorat, Littérature générale et comparée, dir. Andrée Mansau et de Solange Hibbs-Lissorgues, Toulouse 2, 2005.
GAUTIER, Daniel, Lamennais et Galdós ou Comment réconcilier l'Église et le peuple d'après deux prophètes "étranges", thèse doctorat, Études hispaniques, Rennes 2, dir. Claude Le Bigot, 2003.
KANY, Élie-Ernest, Du roman à la scène : étude des adaptations des romans de Benito Pérez Galdos (Marianela, Fortunata y Jacinta et Misericordia) au théâtre par les frères Álvarez Quintero, Ricardo López Aranda et Alfredo Mañas Navascués, thèse Doctorat, Études ibériques et latino-américaines, Perpignan, dir. Christian Lagarde, 2004.
CECCALDI LEVECQ, Marie José, La représentation du personnage féminin dans des romans "naturalistes" de Benito Perez Galdos et d'Émile Zola des années 1875-1890, thèse de doctorat, Littérature comparée, dir. Yves Chevrel, Paris 4, 2000.
MOUKAGNI, Léandre, La politique espagnole au début du XIXe siècle à travers "La fontana de oro" et les deux premières séries des "Episodios nacionales" de Benito Pérez Galdós, thèse de doctorat, Études ibériques, Université de Perpignan, 1997.
ROUSSEAU, Marie-France, Recherches sur la société madrilène vue par Perez Galdos et les dramaturges de son époque : 1820-1920, thèse de doctorat ès lettres [espagnol], dir. Jean-Louis Picoche, Université du Mans, 1991.
SABOURDIN PERRIN, Dominique, B. Pérez Galdos et la presse, thèse de doctorat, Études ibériques, dir. Paul Guinard, Paris 4, 1989.
ROBIN, Claire-Nicolle, 1882 : el amigo manso de Benito Pérez Galdós : les incidences du débat de la modernité sur la création littéraire, thèse de doctorat ès lettres, dir. A. Dérozier, Université de Besançon, 1985.
BEYRIE, Jacques, Galdos et son mythe, thèse de doctorat ès lettres, Université de Toulouse 2, 1976.
BELOT, Albert, Le théâtre de B. Pérez Galdos, thèse de doctorat ès lettres [espagnol], Université de Toulouse 2, 1980.
CASO, Josyane de, Édition critique bilingue de Tormento roman de Benito Pérez Galdòs, thèse Doctorat, Études ibériques, dir. Adrien Krynen, Université de Toulouse 2, 1977.
BEYRIE, Jacques, La jeunesse de Benito Pédez Galdos, thèse de doctorat, Études ibériques, Université de Toulouse 2, dir. Paul Mérimée, 1976.

Source : Radio France
France Culture

Morgane BRAVO

http://www.bravo-associatesw.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire